La magie visuelle du film Le retour de Mary Poppins

Le retour de Mary Poppins sur la rue Cherry Tree Lane a été encensé et décrit comme « pratiquement parfait à tous points de vue », et Framestore est fier d’avoir joué un rôle clé dans la magie unique du film.

Framestore était le studio d’effets visuels principal pour ce Retour de Mary Poppins de Disney, ayant créé plus de 470 plans exceptionnels sur plus de 32 000 images accompagnant certains des numéros musicaux les plus importants de l’œuvre et contribuant à l’aspect détaillé, riche et stylisé du film.

L’un des moments magiques du film est celui où nos héros de la vraie vie — Mary Poppins, Jack l’allumeur de réverbères et les enfants Banks — sont transportés dans un monde animé tout en couleurs. La scène comprend une séquence de comédie musicale très vivante (incluant, bien sûr, des pingouins dansants) et culmine avec une poursuite enlevante en carriole, créée avec un mélange de techniques d’animation traditionnelles et d’effets visuels modernes, un effort d’équipe entre la division montréalaise de Framestore et les animateurs de Duncan Studios. « Intégrer les univers 2D et 3D a sans contredit présenté plusieurs défis », dit le superviseur des effets visuels Christian Kaestner. « Équilibrer les perspectives et permettre à une juste dose de modernité de s’insérer dans ce merveilleux monde dessiné à la main a nécessité énormément de temps et de réflexion. Le rythme est si dynamique et la chorégraphie si précise que notre travail a été vraiment ardu pour réussir à capturer la lumière, la texture, les ombres et la géométrie de la scène. Réunir l’incroyable réalisation et la superbe chorégraphie, le magnifique travail artistique de Duncan Studios et l’assistance assise, animée, s’est avéré une partie de plaisir, mais également une tâche complexe. Par exemple, nous avons carrément recréé la scène du music-hall et son système d’éclairage pour que tout soit parfaitement cohérent. »

Tout au long du film, un mélange d’image traditionnelle et de savoir-faire ultramoderne transparaît, le travail d’environnement fait par Framestore se mêlant fréquemment aux fresques originales aux couleurs mattes du premier film. « Nous voulions assurément lever notre chapeau aux magnifiques peintures réalisées par Peter Ellenshaw pour le premier film de Mary Poppins », ajoute Kaestner.
« Ellenshaw et ses collègues de l’époque travaillaient dans le but de créer une ambiance ou une atmosphère plutôt que de viser la perfection absolue. Bien que nous ayons adopté une approche plus réaliste pour nos arrière-plans, nous avons certainement travaillé en gardant en tête ces peintures originales comme inspiration, et on peut voir que nous y avons rendu hommage par nos choix dans les palettes de couleurs. »

Dans le film, Londres traverse un ralentissement économique, mais Mary Poppins est là pour insuffler un brin de magie dans la vie de la famille Banks. Il fallait donc adroitement mélanger des éléments fantastiques et une atmosphère de réalité amplifiée – ce qui était essentiel dans l’extraordinaire séquence de « l’océan magique », première scène où sont démontrés les pouvoirs de Mary alors qu’elle transporte les enfants Banks de leur bain quotidien aux profondeurs de l’océan.
« L’objectif était d’atteindre l’équilibre parfait entre réel et abstrait », affirme le superviseur des effets visuels Kyle McCulloch, qui est basé à Londres. « Nous voulions créer un monde hybride rassemblant fantastique et réalisme, un monde qui nous permettrait de voir, en fait, ce qu’un enfant peut s’imaginer de la vie sous l’océan. » En plus de ses visuels complexes et stylisés, il était primordial que cet univers sous-marin s’agence bien avec les performances des acteurs. « Rob Marshall est un cinéaste brillant, et il nous fallait donc nous assurer que le monde sous-marin complète à merveille les performances soigneusement chorégraphiées des acteurs grâce aux mouvements, aux formes et aux innombrables interactions subtiles de l’univers créé et du leur », explique McCulloch. « Les coraux, les végétaux marins, les bulles et les créatures de l’océan servent tous à ajouter du piquant à cette scène chorégraphiée, et ces éléments ont été implantés avec une incroyable attention aux détails. »

Si le travail de Framestore sous l’océan était question d’équilibre et de style, les effets visuels ajoutés au-dessus des vagues de cet océan étaient quant à eux le produit d’un savoir-faire technique méticuleux. « Quand Mary, Jack et les enfants Banks émergent des profondeurs de l’océan en pilotant leur baignoire, tout ce que vous voyez, ce sont des effets visuels », explique McCulloch. « Je suis presque certain que c’était la première fois que nous donnions vie à un environnement purement généré par effets visuels d’une telle ampleur. Nous avons simulé un océan complet, et le plus gros défi dans tout ça, c’était sans contredit la mousse. Vous croyez peut-être que ces énormes montagnes de mousse flottantes étaient simples à créer, mais réussir à obtenir la combinaison parfaite de douceur, de solidité et de légèreté était digne des plus grands concours de pâtisserie, sans compter que la lumière qui devait être diffusée à travers ces formes était un vrai mélange de science et d’art. Que tout ceci ait l’air si naturel est un réel témoignage du talent de nos développeurs et de nos experts des effets et de l’éclairage.

Le film a nécessité le travail de quelques centaines de créatifs de Framestore, rassemblés parmi un bassin des meilleurs compositeurs, experts de l’éclairage, génies du CG, spécialistes de l’environnement et professionnels des arts de l’industrie. « C’était extraordinaire », résume Kaestner. Chaque film requiert quelque chose d’unique et de spécial, mais avec Le retour de Mary Poppins, il y avait tellement de musique, de chaleur, d’humour et de charme que nous n’avons pas pu nous empêcher de nous pousser jusqu’à notre limite. C’était un plaisir de travailler sur ce film et d’avoir le privilège d’introduire une nouvelle génération complète au monde unique et magique de Mary Poppins. »

– 30 –

Framestore est un studio de création primé de plusieurs Oscar qui, grâce au talent et aux téchnologies innovantes, crée des images haut de gamme sur une variété de plateformes. Framestore travaille en partenariat avec des clients allant des studios hollywoodiens aux agences de publicité, compagnies de production et développeurs de jeux vidéo. En plus d’être reconnu pour ses effets visuels de renommée mondiale, Framestore crée des expériences immersives et intéractives.

Pour plus d’informations veuillez contacter Christina Baron au 514 889 2945.