TRAVAILLER ET VIVRE
À MONTRÉAL OU À QUÉBEC
uNE DESTINATION DE CHOIX POUR LA QUALITÉ DE VIE
Métropole du Québec, Montréal est une destination de choix pour l’avancement de votre carrière et pour la qualité de vie. Sécuritaire, cosmopolite, diversifiée et multiculturelle, Montréal possède une superbe personnalité artistique et offre un milieu de vie urbain, à la fois vert et sportif.

 

Faite d’histoire et de modernité, de culture et de nature, la ville de Québec est le reflet de ses habitants. Dynamique, innovante et effervescente, elle jouit d’une économie prospère et d’une qualité de vie incomparable, où les festivals et les grands événements se côtoient et se succèdent au rythme des saisons. Québec, c’est plus qu’une ville, c’est un milieu de vie accueillant où chaque membre de la famille pourra trouver sa place et s’épanouir.

.
tRAVAILLER À MONTRÉAL OU À QUÉBEC
PERMIS DE TRAVAIL OU VISA

Si vous pensez vous installer au Québec pour une période déterminée dans le cadre d’un emploi précis, le statut de travailleur temporaire est suffisant. Vous aurez un permis de travail qui vous autorisera à travailler durant un à trois ans dans une entreprise. Sous certaines conditions, vous pourrez demander un renouvellement, mais pour une durée totale n’excédant pas cinq ou six ans. Et si vous souhaitez changer d’employeur, il vous faudra un nouveau permis de travail.

Si au contraire vous envisagez de faire carrière au Québec et d’y faire votre vie, demandez un visa de résident permanent. Valable pour une durée illimitée et pour tous les membres de votre famille, il vous accorde les mêmes droits qu’aux citoyens canadiens, à l’exception du droit de vote et de l’obtention du passeport canadien

L’admission au Canada des travailleurs étrangers qui s’installent au Québec est une compétence partagée entre les deux ordres de gouvernement. Au Québec, le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles gère la sélection et appuie l’intégration des immigrants. Quant au gouvernement fédéral, il admet les candidats.

POUR PLUS D’INFORMATION :
S’installer à Montréal
Québec en tête

VOS POINTS DE CONTACT :
Citoyenneté et Immigration Canada (CIC)
Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles

 

OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE

Plusieurs banques permettent d’ouvrir un compte avant même d’arriver au Québec sans y déposer de liquidités. Cela permet d’être opérationnel dès le premier jour. Quelle que soit l’institution choisie, vous recevrez :

  • une carte de débit, pour payer vos achats courants dans les commerces et faire des retraits et dépôts aux guichets automatiques ;
  • des chèques ;
  • un accès en ligne pour faire le suivi de vos opérations et payer vos factures courantes (téléphone, électricité, etc.).

Au Canada, la carte de crédit est indépendante du compte bancaire. Chaque mois, vous recevrez un relevé de vos dépenses indiquant la somme à payer, la date d’échéance et le taux d’intérêt qui s’appliquera aux sommes non réglées à cette date. Obtenir une carte de crédit peut être difficile si vous n’avez pas d’historique de crédit au Canada. Par contre, votre situation financière et votre emploi peuvent influencer les banques émettrices.

LES PRINCIPALES BANQUES CANADIENNES :
Banque canadienne impériale de commerce (CIBC)
Banque de Montréal
Banque Laurentienne
Banque Nationale du Canada
Banque Royale du Canada
Banque Scotia
Banque Toronto Dominion
Caisses Desjardins
HSBC

 

OBTENIR UN NUMÉRO D’ASSURANCE SOCIAL (NAS)

Ce numéro unique est obligatoire pour pouvoir travailler, étudier, recevoir des prestations gouvernementales et payer ses impôts.

VOTRE POINT DE CONTACT :
Service Canada

 

OBLIGATIONS FISCALES

Impôt des particuliers : au Québec, vous devez produire deux déclarations de revenus chaque année, soit une au gouvernement fédéral et l’autre au gouvernement provincial. L’impôt sur le revenu est calculé selon des taux d’imposition progressifs.

Les contribuables doivent déclarer leurs revenus et payer leurs impôts dans la province où ils résident le 31 décembre de l’année d’imposition. Si vous êtes employé dans une entreprise, cet impôt sera prélevé à la source, directement de votre salaire. Une fois par an cependant, vous devrez produire des déclarations de revenus pour déduire certaines dépenses, bénéficier d’exemptions et inclure vos gains de source étrangère.

Des accords fiscaux visant à éviter une double imposition ont été conclus avec certains pays. En plus des exemptions personnelles habituelles, les travailleurs étrangers ont droit à des exemptions pour les impôts payés à l’étranger.

Taxes à la consommation :dans la plupart des commerces et des restaurants, les prix affichés sont HORS TAXES. S’y ajoutent, au moment de payer la facture, les deux taxes à la consommation: la taxe fédérale sur les produits et services (TPS, 5 %) et la taxe de vente du Québec (TVQ, 9,975 %). Les entreprises et travailleurs autonomes peuvent récupérer ces taxes pour les produits et services nécessaires à leurs activités commerciales.

VOS POINTS DE CONTACT :
Revenu Québec
Agence du Revenu du Canada

.
viVRE À MONTRÉAL OU À QUÉBEC
COÛT DE LA VIE

Avec des dépenses liées à la consommation courante très concurrentielles, des droits de scolarité abordables et des soins de santé gratuits, Québec et Montréal sont des villes où il fait bon vivre.

Le pouvoir d’achat est l’un des plus élevés au monde grâce au faible coût de la vie. C’est vrai pour le logement, jusqu’à deux fois plus abordable que dans d’autres villes internationales d’Amérique du Nord ou d’Europe. Mais aussi pour la santé, l’instruction des enfants et les dépenses du quotidien (nourriture, vêtements, etc.).

TROUVER UN LOGEMENT

Dans un premier temps, il peut être intéressant de vous installer temporairement dans un logement meublé et loué à la semaine ou au mois, afin de prendre le pouls des différents quartiers et évaluer vos besoins. Ensuite, vous pourrez louer un appartement ou une maison en signant un bail de 12 mois avec un propriétaire. La plupart des baux débutent le 1er juillet, ce qui fait de cette date la grande journée du déménagement! Vos droits et obligations seront régis par la Régie du logement du Québec. En 2013, le prix moyen d’un loyer pour un 4 ½ (deux pièces + cuisine + salle de bains) se situait à Montréal et à Québec respectivement autour de 720 $ et de 760 $ par mois.

POUR VOUS INFORMER :
Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles
Régie du logement du Québec

POUR CONSULTER LES PETITES ANNONCES :
www.lespac.com
www.craigslist.org
www.montreal.kijiji.ca

RÉGIME D’ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

Pour pouvoir bénéficier de soins de santé gratuits, vous devez vous enregistrer auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec dès votre arrivée.

Posséder une assurance médicaments est aussi obligatoire.

VOS POINTS DE CONTACT :
Régie de l’assurance maladie du Québec
Inscription à l’assurance maladie
Assurance médicaments
Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP)

 

PERMIS DE CONDUIRE QUÉBÉCOIS

Sous certaines conditions, il est possible de conserver son permis de conduire étranger, mais dans la plupart des cas, il est nécessaire d’obtenir un permis québécois. Selon votre pays d’origine, vous l’obtiendrez en échange de votre permis actuel ou après avoir passé un examen de conduite.

VOS POINTS DE CONTACT :
Société de l’assurance automobile du Québec
www.saaq.gouv.qc.ca

DES RESSOURCES POUR VOUS AIDER

CONNEXION